PRESENTATION

L’activité du bureau d’études repose sur:

  • L’audit et l’organisation d’entreprises de production
  • La véranda, sa conception, sa fabrication, sa programmation informatique et son intégration dans une chaîne de production.

 

Notre savoir-faire repose sur différentes expériences durant plus de trente ans :

– Organisation d’entreprise et audit durant trois années.

– Direction commerciale dans une  entreprise de fabrication et pose de menuiseries (diffus et chantiers) pendant sept ans.

– Direction durant une vingtaine d’années d’une entreprise de « préfa » de menuiseries aluminium (diffus, chantier et vérandas) prêtes à poser. Cette double activité nous a apporté une meilleure linéarité de production et de meilleures marges sur l’année. Toutefois elle nous a demandé une grande fiabilité tant sur l’organisation et la qualité des fabrications que sur le respect des délais.

– Intervention extérieure pendant deux ans (activité LMA) pour un gammiste aluminium (pour la France puis pour la Belgique) sur le domaine de la véranda dans différents domaines :

  • Etude et analyse des moyens en place et des objectifs du gammiste.
  • Recherche, mise en relation avec le fournisseur de programme COVER.
  • Modification des gammes épines et tubulaires de vérandas pour simplification, baisse des coûts, adaptation aux nouvelles normes.
  • Formation de deux jeunes programmeurs basés à l’étranger.
  • Réalisation du cahier des charges COVER et gestion de la programmation.

AUDIT& INTERVENTION ENTREPRISES

 

 

Qu’est ce qu’un audit d’entreprise? Pourquoi faire? Quand le faire? Que peut-il apporter? Qu’est ce qu’une intervention extérieure?

 

1-Qu’est ce qu’un audit?

L’audit est une « photo » de l’entreprise à un moment précis. L’audit va examiner le différents points sensibles primordiaux pour la vie de l’entreprise:

  • l’orientation du marché
  • le type de produits fabriqués
  • le service commercial
  • le service préparation commandes
  • la gestion de production
  • la gestion des prix de revient

2-Pourquoi faire?

Dans notre économie, le marché évolue très vite. L’Europe s’est agrandie vers l’est. Ces pays évoluent très rapidement et s’adaptent de mieux en mieux à notre marché, avec des prix de revient bien inférieurs.

L’objectif de l’audit peut être de prévenir ou de contrer cette concurrence par une orientation un peu différente sur les différents service cités ci dessus. Cela peut se traduire par:

  • une optimisation de la gamme de produits fabriqués
  • une orientation du service commercial
  • une optimisation de la préparation commandes
  • une gestion de production plus poussée sur les différentes lignes et une analyse des temps de production chantier par chantier
  • une gestion des prix de revient plus « pointue »permettant une analyse poussée lors de l’étude, afin de mieux coller au marché et de confirmer les marges prévues lors de la clôture du chantier

3-Quand faire un audit?

L’audit est là pour vous aider à répondre à des questions qui peuvent être ponctuelles à savoir:

  • une baisse de chiffre d’affaire ou, et, des marges
  • une désaffection d’une partie du personnel commercial
  • un manque de motivation du personnel sédentaire
  • de plus en plus d’incidents clients techniques ou financiers

4-Que peut vous apporter l’audit?

L’objectif de l’audit est donc une photo. Avec son œil neuf, il doit vous aider à aborder les différents points perfectibles qui pourront éventuellement rentrer dans un cahier des charges d’intervention extérieure réalisée par LMA

 

5-Qu’est ce qu’une intervention extérieure?

L’intervention peut se réaliser de différentes façons:

  • surveillance ponctuelle ou permanente des nouvelles mises en place sur un ou plusieurs mois
  • remplacement d’un poste de direction  ou de service permettant l’intervention sur place, le recrutement de la personne optimale et son accompagnement dans une entreprise restructurée et « en ordre de marche »

 

 

 

 

 

 

 

GESTION PRODUCTION

 

« Le monde déteste le changement. C’est pourtant la seule chose qui lui a permis de progresser » (Charles F.Ketting)

—-

L’audit réalisé, il va falloir améliorer les points « faibles » de l’entreprise.

Cela peut être dans différents domaines :

  • modification ou adjonction de nouveaux produits afin de mieux « coller » au besoin du marché qui lui, évolue très vite (production à bas coût dans les anciens pays de l’Est avec des primes européennes).
  • optimisation du service commercial afin de limiter les déplacements « de complaisance ».
  • optimisation de la gestion de commande afin de fournir un dossier production plus qualitatif et de baisser les temps de saisie.
  • optimisation de la production pour baisser les temps et obtenir un produit fini plus qualitatif.
  • gestion des coûts réels des différents chantiers afin de mieux « coller » au marché.
  • participation et soutien de l’équipe aux transformations nécessaires.

 

 

POURQUOI LA VERANDA?

cropped-p10108901.jpg

Depuis les « 35 heures », les salariés bénéficient de plus de temps libre et se consacrent davantage à leur foyer. Cela passe souvent par une amélioration ou une augmentation de surface de leur domicile.

La véranda est souvent la solution qui évite de déménager en s’éloignant d’un quartier apprécié par toute la famille.

Seul 20 à 25% de ce marché est réellement structuré professionnellement. Cela laisse encore de la place sur un marché demandeur.

La gestion des dossiers nécessite une rigueur importante tant en métré, qu’en saisie fabrication. Des documents de métré « pointus » permettent un transfert de données qualitatif. A ce jour le programme COVER, avec une prestation de qualité, apporte toute satisfaction pour une production industrielle sans montages à blanc.

De plus, la demande est relativement linéaire sur l’année avec une baisse en juin, juillet, août, ce qui peut aider à optimiser la production dans un « préfa ». Les châssis verticaux peuvent transiter par le circuit classique, seule la toiture doit être traitée à part car les débits sont plus « pointus ».

Les produits de toiture étant relativement lourds et les interventions main d’oeuvre peu importantes (rapport matière/main d’oeuvre), cela permet de dégager des marges horaires sans mesure comparable avec un châssis coulissant « de bagarre ».

En conclusion, il nous semble que c’est une façon de linéariser la production, de se mettre partiellement « à l’abri » des attaques pour les châssis de bagarre  (grâce à la technicité) et de remonter les marges.

Cela peut ne pas être la solution mais une des solutions !

 

 

 

DEVELOPPEMENT GAMME VERANDAS

Pour produire une « véranda » de qualité et dans les meilleurs délais, il faut tenir compter des points suivants :

Depuis les progrès thermiques importants des châssis aluminium, panneaux et  vitrages, les vérandas se situent souvent au sud ou à l’ouest pour les apports thermiques et deviennent de véritables pièces à vivre. C’est souvent aussi le côté de la pluie.

Aussi, pour produire une « véranda » de qualité et dans le meilleur délai, il faut fiabiliser la production en tenant compte des points suivants :

  • réaliser le maximum de montages en  coupes en 2D et non 3D (coupes plus faciles, donc moins de risques d’erreur).
  • pouvoir intégrer facilement des remplissages de différentes épaisseurs (vitrages et panneaux) sur le même chevron, arêtier, noue…Cela permettra une mixité de toiture aisée.
  • supprimer les gros joints qui vieillissent mal (costière, faîtière, chéneau).
  • renforcer l’étanchéité à l’eau.
  • limiter au maximum les joints « silicone » apparents avec des conceptions appropriées.

Notre bureau d’études  va pouvoir intervenir:

– en conception sur :

  • la conception et la réalisation des principes de toiture (profils, barres, accessoires, assemblages) pour adaptation au marché actuel ou baisse des coûts.
  • l’optimisation des gammes « épine » et « tubulaire » pour baisser les coûts de stockage
  • l’intégration de volets roulants ou stores dans les toitures
  • la réalisation de bandeaux de façade sur chéneau
  • la toiture plate et sa verrière

– en organisation sur :

  • la réalisation des documents de métré client pour la demande de devis ou la commande client.
  • la gestion des commandes et des  confirmations commandes clients.
  • la programmation de COVER pour une fabrication optimale.
  • l’organisation de la fabrication dans l’outil de production.
  • la gestion des coûts (matière et main d’oeuvre).

 

 

 

 

 

INTEGRATION GAMMES dans « COVER »

Une production optimisée et de qualité passe par une fabrication informatisée. Avec notre partenaire COVER, nous pouvons gérer :

– le cahier des charges en fonction des besoins,

– la programmation afin que la fabrication ne nécessite pas de montage à blanc. Le niveau d’avancée du paramétrage déterminera le pourcentage de vérandas ne nécessitant pas de montage à blanc,

– le suivi lors de la mise en place de la production.

Nous tenons à attirer toute votre attention sur le fait qu’une programmation optimale intégrant le maximum de cas de figure (il existe environ 600 assemblages différents pour une gamme épine ou tubulaire) permettra de ne pas intervenir manuellement sur les devis et fabrication et donc:

  • de gagner du temps
  • d’éviter des erreurs de chiffrage par les commerciaux
  • d’éviter des erreurs de lancement avec des profils et accessoires manquants, des erreurs de coupe ou encore des assemblages irréalisables.

NOTRE CONCLUSION:

La fabrication de vérandas peut être une véritable aubaine pour une unité PREFA aluminium. Toutefois, cela passe par une programmation COVER draconienne et une organisation efficace pour une production de qualité.